Des compagnons de route appréciés


1 de 2

Les rapports clients/fournisseurs entre le fabricant de pièces de tournage et la société INDEX-Werke ont débuté quelques années après la fondation de cette dernière en 1914. Au fil des ans, ils ont évolué en un partenariat particulièrement étroit qui s'étend à présent jusqu'au développement de nouvelles machines, au bénéfice des deux entreprises.
 

Connaissez-vous un fabricant de pièces de tournage indépendant dont l'activité remonte à 1846 ? La réponse : La société Laubscher Präzision AG à Täuffelen sur le lac Bielersee. De haut de ses 168 ans, elle est en Suisse la plus ancienne entreprise indépendante dans ce secteur et une des toutes premières entreprises industrielles du pays. Et comme au milieu du 19ème siècle, personne ne vendait des machines de tournage adaptées, la société Laubscher les construisait elle-même. Un peu plus tard,  autour de 1900, Laubscher a arrêté la fabrication de machines pour se consacrer exclusivement à la production de pièces de tournage, livrés alors essentiellement à l'industrie horlogère dans le Jura Suisse. Les pièces de tournage de précision de Laubscher étaient et sont toujours très appréciées, aussi dans d'autres branches qui s'approvisionnent auprès du fournisseur de Täuffelen. Ainsi, Laubscher est notamment devenue le numéro 1 mondial des fabricants de pointes de lecture pour gramophones et disques vinyle. D'autres histoires de succès ont été écrites par les produits tels que les points de rapporteurs et dans les années 1970 les pièces pour les machines à écrire, à calculer et à enregistrer mécaniques.
 

Précision et fiabilité

Les temps changent, les produits aussi. Aujourd'hui, Laubscher livre de nombreuses pièces tournées pour les éléments hydrauliques des engins de chantier et machines agricoles, des cylindres de serrures pour portes et essentiellement des pièces tournées de précision pour les appareils médicaux. Une constante essentielle dans la gamme de produits est toujours la production de petites pièces de précision pour l'horlogerie. Les vis, boîtiers de ressorts, lunettes et poussoirs fournissent actuellement presque 30 pour-cent du chiffre d'affaires. Les clients de Laubscher exigent systématiquement une précision particulièrement élevée. Les tolérances requises se chiffrent en µm. Manfred Laubscher, directeur technique, explique : « Une tolérance de 1/100 est déjà très généreuse pour nous. Les tolérances standard sont plutôt de l'ordre de 6 µm. Le cas échéant, comme par ex. pour le petit boîtier de ressort rond d'une horloge automatique, nous réalisons en continu des précisions inférieures à 4 µm. »Si une entreprise présente sur le marché depuis 168 ans confirme qu'elle mise sur des valeurs et rapports commerciaux durables, on la croit. Manfred Laubscher estime, que cela repose sur la fiabilité de sa société : « Pour nous, il est essentiel de livrer les pièces commandées selon la qualité exigée, dans les délais définis et au prix convenu. Tous nos collaborateurs s'y engagent. » Un autre facteur du succès est le savoir-faire acquis au fil du temps par les collaborateurs, qui réussissent régulièrement à réaliser l'« impossible », comme l'explique Manfred Laubscher en souriant. « C'est une condition essentielle pour l'avance constante due à une précision et une qualité élevées. »
 

D'excellentes conditions de départ 

Chez Laubscher, la totalité de la chaîne de process est cohérente  – des conditions climatiques ambiantes dans l'atelier de fabrication aux machines-outils utilisées et à l'utilisation des outils et liquides de coupe appropriés. Un coup d'œil sur les bâtiments de production modernes suffit pour s'assurer quelles machines jouent le rôle principal dans le processus de production : Les tours automatiques d'INDEX. Comme le laisse deviner le nombre important de machines INDEX et TRAUB –  elles sont une quarantaine actuellement  – Laubscher et INDEX sont liées par des rapports particuliers.

"L'INDEX MS16 est une machine telle que le marché la recherche. "

La caractéristique principale est la continuité. Manfred Laubscher raconte : « Je connais les débuts grâce aux récits de mon grand-père. Laubscher a acheté la première machine INDEX dans les années 1920, c'était une INDEX 12. Mon grand-père l'avait découverte lors d'un voyage en Allemagne et avait conseillé son achat à la direction. Laubscher décida d'acheter ce tour à rotation courte d'INDEX, puisque la machine offrait certains avantages par rapport aux tours habituels à rotation longue. Elle fut livrée par le train, puis par des attelages de chevaux. » Après 1945, Laubscher a intensifié la collaboration avec INDEX. La société a alors acheté des tours du type INDEX 18, C29 et ER. Lorsque la technique CNC fit son apparition, Laubscher réagit avec réserve. Manfred Laubscher se souvient : « A l'époque, nous n'avions pas une réputation d'innovateurs. Aujourd'hui, cela a changé radicalement. A présent, nous achetons parfois des machines avant qu'elles n'existent ailleurs que sur les plans des bureaux d'étude. »
 

Une rentabilité élevée

L'investissement dans une INDEX de série ABC en 1994 a été un jalon important. Ce tour automatique de production CNC a permis d'abréger considérablement les temps de production des pièces. La machine ABC est en mesure d'usiner une pièces avec jusqu'à trois outils simultanément. Elle figure d'ailleurs toujours dans la gamme actuelle d'INDEX. Manfred Laubscher est toujours enthousiaste : « C'était sensationnel, et nous étions parmi les premiers à investir dans cette technologie. Cela nous a permis de franchir un pas énorme. » Un autre pilier du succès de la société Laubscher a été fondé par l'accès au tournage multibroches en 1998. « Cette technique, nous l'avons évité longtemps », explique Manfred Laubscher, « d'autres fabricants de pièces tournées nous ont devancé de plusieurs années. Cela a changé radicalement lorsqu'INDEX à lancé sa machine multibroches CNC intégrale et que nous avons compris le potentiel de la MS32C. Alors nous l'avons acheté. » Comme lors de la plupart des contrats conclus entre Laubscher et INDEX, la société Springmann Werkzeugmaschinen de Neuchâtel a également été impliquée dans l'introduction des tours automatiques multibroches. Le responsable commercial Philippe Dubois explique : « Depuis 1920, Springmann est le représentant exclusif de la société INDEX en Suisse. Ainsi, nous avons pu assister la société Laubscher lors de l'introduction des tours automatiques multibroches d'INDEX. A l'époque, c'était un jalon important et courageux pour Laubscher, puisque la machine avec son passage de barres de 32 mm était en fait trop grande pour les pièces typiques de Laubscher, toutes inférieures à 10 mm de diamètre.
 

Plus que des rapports clients/fournisseur  

Le lancement de l'usinage multibroches a été aussi le début de rapports encore plus étroits. Au fil des ans, les deux entreprises – et les gens qui les constituent – avaient appris à se connaître et à s'apprécier. De plus, Monsieur Laubscher connait mieux que tout autre le marché des pièces tournées et les exigences envers les machines qui en découlent. C'est toujours judicieux de l'écouter. Ce n'est alors guère surprenant qu'INDEX ait donné suite à une suggestion de Monsieur Laubscher visant le développement d'un petit tour multibroches, l'INDEX MS16C. Manfred Laubscher explique : « Le marché évolue clairement vers des pièces plus petites et plus complexes. Dans les techniques médicales, les techniques opératoires deviennent de moins en moins invasives. A cet effet, les appareils doivent être minuscules, mais néanmoins ultraprécis. » Comme il sait exactement ce que peuvent coûter les pièces, il peut en déduire un prix de machine acceptable. Ces considérations ont été prises en compte pour l'INDEX MS16, dont une présérie a été testée sous toutes les coutures à Täuffelen. La machine MS16 a aussi suscité l'intérêt d'autres fabricants de pièces tournées. Ainsi, Manfred Laubscher a accueilli en 2012 de nombreux collègues dans son entreprise à l'occasion de sa  présidence du groupement international des pièces tournées. Il explique : « Nos visiteurs ont confirmé à l'unanimité que l'INDEX MS16  est une machine telle que le marché la recherche, et une bonne base pour la collaboration future entre Laubscher et INDEX. »